Kito sur le podium

Kito de Pavant : une troisième marche sur le podium et un beau retour sur l’océan en solitaire

Toujours présent ! De retour sur le Rhum après sa participation en 2010 en IMOCA où il est contraint à l’abandon sur avarie de quille, Kito de Pavant  a tenu toutes ses promesses à bord d’un petit bateau de 12,18 mètres. Mieux, il  retrouve une place digne de son expérience après six années en monocoque de 60 pieds marquées par de nombreuses déconvenues lors de ses tentatives de tours du monde. C’est dire, si ce retour sur la grande transat en solitaire revêtait une importance particulière pour le skipper méditerranéen, qui avait à cœur de briller dans le cadre de ce projet « Made In Midi » qu’il porte avec conviction. Du départ à l’arrivée, le skipper méditerranéen n’a jamais déserté la tête de flotte. 3è au cap Fréhel, il se propulse en tête trois jours plus tard aux abords de la route directe. Il va surtout donner le tempo dans la bataille d’empannages sous les nuages dans la descente vers Madère. Bien qu’un peu diminué lorsqu’il déchire son grand spi, il met le charbon nécessaire pour s’accrocher aux basques du skipper catalan qui s’envole dans une ligne de grains, et surtout tenir le rythme des deux plus dangereux concurrents, Thibaut Vauchel-Camus et Yannick Bestaven (LE CONSERVATEUR) engagés à la barre de bateaux plus récents et plus rapides.

Une réflexion au sujet de « Kito sur le podium »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*